LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants

ACTUALITÉS

Retour
01/10/2020 / La vie du pôle / Local

Comité de pilotage régional du Réseau d'Innovation et de Transfert Agricole (RITA) - CANNE


Le 1er octobre dernier, A. Mansuy (eRcane) a animé le comité de pilotage régional (CPR) du Réseau d’Innovation et de Transfert Agricole (RITA) pour la filière canne. Le CPR était l’occasion de présenter un certain nombre d’innovations, ayant pour objectif d’optimiser la gestion des systèmes de culture cannière à La Réunion. Parmi ces innovation, M. Ramos et A. Versini (CIRAD) ont présenté l’outil d’aide à la décision pour la fertilisation SERDAF (Système expert d’interprétation des analyses chimiques des sols réunionnais).

 

Cet outil intègre l’état fonctionnel du sol dans les calculs des doses de fertilisants à appliquer, ce qui permet de diminuer les risques liés à la surfertilisation, ou à l’inverse, aux carences dans la culture cannière. Quant à la lutte contre les plantes adventices, L. Barau et V. Preschoux (eRcane) ont présenté un outil de désherbage thermique, compatible avec la culture bio. Enfin, V. Barbet a présenté les résultats encourageants d’une étude comparative de travail minimal du sol en (re)plantation de la canne à sucre.

 

En pleine phase avec la dynamique des RITA, M. Bravin (CIRAD) a annoncé un séminaire avec 5 sessions thématiques sur les fertilisants, le sol, la plante, les outils d’aide à la décision et les techniques, respectivement.
Ce seminaire https://reunion-mayotte.cirad.fr/agenda/seminaire-sur-la-fertilisation sera destiné aux conseillers techniques des structures comme CTICS, CA Réunion et Tereos, et se déroulera sur plusieurs créneaux du 27 octobre 2020 au premier semestre 2021.

 

 

  






© 2021 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité