LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
10/10/2017
La vie du pôle
Local

Etats Généraux de l'Alimentation - Du 10 au 12 octobre - Saint-Denis


A l’initiative du Ministère de l’Agriculture, les Etats Généraux de l’Alimentation ont pour ambition de réunir l’ensemble de la filière - producteurs, industries agroalimentaires, distributeurs, consommateurs, restauration collective, élus, partenaires sociaux, acteurs de l'économie sociale, solidaire et de la santé, organisations non gouvernementales, associations caritatives et d'aide alimentaire à l'international, banques, assurances … - en vue de proposer des propositions et initiatives concrètes et innovantes pour :
 

  • Relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition ;
     
  • Permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes ;
     
  • Accompagner la transformation des modèles de production pour mieux répondre aux attentes des consommateurs ;
     
  • Promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable.
     

Débutés le 20 juillet, ils s'articulent autour de deux chantiers, le premier consacré à la création et à la répartition de la valeur, le second portant sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous, répartis en 14 ateliers.
 

A La Réunion, trois ateliers ont été organisés par la DAAF Réunion entre le 10 et 12 octobre derniers et ont réuni une trentaine de participants dont Qualitropic. Le premier atelier a porté sur la création de valeur économique en essayant de répondre aux problématiques :

Quel avenir pour le modèle agricole familial réunionnais ? La transformation des produits agricoles réunionnais telle que nous la pratiquons aujourd’hui à La Réunion est-elle une voie d’avenir pour le développement économique de La Réunion ? Quelle place des produits locaux par rapport aux produits importés ? Comment développer les marchés des produits locaux, notamment en facilitant l’accès des produits réunionnais à la commande publique (restauration collective…) ?
 

Le second atelier a abordé la question de la répartition de la valeur ajoutée tout au long de la chaîne de commercialisation des produits agricoles ou :

Comment assurer une juste rémunération des différents acteurs, depuis la production jusqu’à la distribution, tout en garantissant un prix adapté au marché local ? Comment mieux garantir l’adéquation entre l’offre et la demande ? La contractualisation est-elle une solution ? Dans l’affirmative, quelles sont les conditions pour la mettre en place ?
 

Le troisième atelier s’est axé sur les sujets de l’alimentation, la santé et l’environnement

Comment permettre au consommateur de faire de bons choix alimentaires ? Peut-on bien manger avec un budget restreint ? Comment réduire le gaspillage alimentaire ?
 

Enfin, des ateliers pratiques ont été programmés sur le site de l'Armeflhor à St Pierre à l’occasion de la venue de la Ministre des Outre-Mer.
 

Chaque citoyen peut contribuer à son échelle à cette consultation. 4 manières différentes (voter, argumenter, proposer, référencer) s’offrent à lui via la plateforme dédiée  : https://www.egalimentation.gouv.fr/